Logo

Logo2017-10-22T12:02:05+00:00

L’association a souhaité que le logo résume ses deux domaines d’action : Histoire et Patrimoine

1 – Le Patrimoine :
Il comporte trois éléments dont l’accord harmonieux fait le charme de Clisson et qui doivent tous trois être également défendus :

  • le site – les restes médiévaux – la cité reconstruite teintée d’italianisme.

Le logo les transcrit : la rivière, un château fort, un plein cintre.

2 – L’Histoire :
Elle est marquée par deux temps forts :

  • Olivier, Connétable de France, illustre la plus grande puissance de la famille de Clisson et l’apogée de la gloire de ce nom et de la cité éponyme.
  • La tourmente révolutionnaire : en 1793 l’incendie de la ville et du château. Clisson n’est plus que masures et ruines. C’est le plus bas de son histoire. Mais Clisson renaîtra et fera paraître un nouveau visage. L’incendie constitue l’évènement fondateur du Clisson d’aujourd’hui.

Mais l’histoire n’est pas qu’évènementielle. Il fallait souligner le travail obstiné des hommes qui vécurent ici et firent ce petit pays.Le logo nous donne à lire cette Histoire : l’épée du connétable – les flammes – la roue sur la Sèvre.

Quelques commentaires

  • La démarche générale est proche d’une expression symbolique- ceci ne messied pas au domaine historique.
  • Comme tout vrai symbole, le logo se prêtera peut être à diverses interprétations, cela en réalité serait à mettre à son actif.

Faire réfléchir à l’histoire et au patrimoine de Clisson est un but honorable.

  • L’image est forte, les flammes peuvent paraître terrifiantes et aller contre l’idée d’un Clisson au charme apaisant. Cette paix n’est venue qu’après une grande terreur. Les flammes symbolisant le drame sont dominées par le plein cintre symbolisant la renaissance.

L’onde soutient l’image, c’est la beauté du site qui survit et le temps qui pardonne.

  • On peut voir dans les flammes le dessin d’une patte armée de griffes.

Pourquoi pas ? Le lion de Clisson a su être cruel.

  • Couleur rouge : le feu, la tuile, la brique.
  • L’épée : le grand guerrier, mais aussi l’honneur de porter l’épée de France au sacre du roi. Il a participé au symbolisme suprême de la royauté héritière des traditions.