Parc de la Garenne Valentin


La Garenne Valentin doit son nom à Jacques-Charles Valentin, ancien boucher du roi.
Attiré sur les bords de Sèvre par son ami, le sculpteur Frédéric Lemot, il acquièrt l’ancien Couvent des Bénédictines en 1807-1809.
Le parc s’étend sur les deux rives de la Moine. Le parc paysager possède une fabrique appelée le Pavillon des Rochers qui domine la Moine. C’est l’exemple typique de la fabrique italianisante.
Restauré de 2001 à 2003, le parc a été aménagé à partir d’un jardin déjà existant.
Comme à la Garenne Lemot, on trouve ici l’influence du jardinier Lechappé.
La Moine coule dans le parc qui est planté d’essences méditerranéennes.
Par |2017-08-16T22:13:43+00:00novembre 10th, 2011|Patrimoine naturel|0 commentaire

À propos de l'auteur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.