Eglise Notre-Dame

Inscrite au titre des Monuments Historiques par arrêté du 1er septembre 2006, l’Eglise Notre-Dame (1887-1888) qui domine la vallée, est édifiée sur le site de l’ancienne Collégiale où étaient enterrés les seigneurs de Clisson et détruite pendant les guerres de Vendée. Elle est l’œuvre de l’architecte René Ménard.L’église Notre- Dame était autrefois l’église de la ville close, fondée par le Connétable Olivier de Clisson. Cette collégiale datait des XIV-XVème siècle.

Après avoir subi quelques modifications au cours des siècles suivants, elle fut brûlée et saccagée au cours des Guerres de Vendée. Malgré une restauration sous l’Empire (début XIXème siècle), l’église, jugée en fort mauvais état, fut entièrement rasée en 1886 et reconstruite en 1887-88, par l’architecte Nantais René Ménard.

Le corps de ce nouveau sanctuaire, de style néoclassique, est fortement inspirée de l’église St Jean et St Paul de Rome, primitivement basilique publique Romaine.

Orientée à l’est selon l’ancien usage, l’église Notre Dame présente une façade tripartite, basse et trapue.
Supporté par des colonnes, le tympan du portail principal présente l’effigie de Notre Dame et les tympans latéraux celles de St Joachim et Ste Anne.

Les bas-reliefs de la façade évoquent deux paroisses de Clisson : St Jacques, avec St Jacques de Compostelle et Ste Madeleine, avec la sainte et 2 croix templières.
Au faîtage du fronton, se trouvent les armes de la papauté.

Le clocher-campanile, en forme de tour carrée, et le chevet sont caractéristiques des églises toscanes du XIIIème siècle.

A l’intérieur, la nef présente une charpente apparente et sculptée, en bois de châtaignier.
Les travées sont délimitées par des colonnes corinthiennes.
La fresque qui décore le chœur voûté en pierre représente l’Assomption de la Vierge.
Elle a été réalisée entre 1926 et 1931 par Georges Lusseau, peintre clissonnais.

Dans la partie inférieure de cette fresque, on reconnaît parmi les paroissiens qui processionnent en priant la Vierge Marie, des clissonnais et clissonnaises de cette époque, presque tous identifiés : le clergé, les religieuses, le maire, des notables, des paysans ainsi que les grands-parents de l’artiste.

En savoir plus 
Lien vers le site de la Mairie de Clisson : http://www.mairie-clisson.com/module-Contenus-viewpub-tid-2-pid-205.html

Par |2017-08-14T21:32:35+00:00novembre 26th, 2011|Architecture religieuse|0 commentaire

À propos de l'auteur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.